top of page

Parlons des défis de l’entrepreneuriat

Dernière mise à jour : 29 nov. 2023


Bien que le désir d’avoir sa propre entreprise ou d’être maitre de ses activités est tentant pour plusieurs, il est essentiel de se renseigner afin de savoir si le saut en vaut la chandelle.

Pour certaines personnes comme moi qui ont tenté le coup, nous ne pouvons pas seulement parler des avantages et de l'effet papillon qu'on a dans le ventre lorsqu'on lance son entreprise. Il est important d'être équilibré et de donner l'heure juste également. C'est ce que j'expose dans cet article, cependant, je propose quelques solutions non exhaustives aussi pour aider à faire face à ses enjeux et pour voir son entreprise grandir.


Défi 1 - Les ressources : financières, humaines et matérielles


Ressource matérielle (ordinateur, bureau, site internet, etc.) : cela peut ne pas urger dépendamment de votre domaine d’activité. Si vous êtes dans le domaine de la vente de produits, il sera nécessaire de rassembler suffisamment de fond pour votre commerce et pour stocker vos produits. Dans ce cas, je vous conseille de commencer des années auparavant à faire de l’épargne, ou dès le début de votre activité, aller chercher du financement auprès des banques. Cet aspect peut sembler difficile et nécessite un plan d’affaires solide, bien rédigé et qui pourra convaincre les investisseurs. Outre cela, une autre source de financement dont plusieurs bénéficient est les bourses pour entrepreneurs. Que ce soit via les institutions bancaires, par les organismes qui prônent l’entrepreneuriat, par le gouvernement voire les institutions scolaires, il est possible d’aller se faire financer en posant sa candidature pour une bourse.

Ressources humaines : tout dépend une fois de plus de votre domaine d’activité. Certains secteurs ne nécessitent pas immédiatement des employés et d’autres en requièrent. Si tel est le cas, il est possible de faire affaire avec des étudiants, qui souvent encore aux études, cherchent de l'expérience et des opportunités de se développer et par le fait même se faire des sous. Vous pouvez impliquer les membres de votre famille en leur demandant de travailler quelques heures pour vous moyennant un pourcentage dans l’entreprise. Si rien de tout cela n’est possible, il faudra compter dans ce cas sur vous-même et votre capacité à jouer plusieurs rôles. Cela requerra une bonne organisation et une excellente habileté dans la gestion de votre temps et même des compétences techniques par moment. Par exemple, faire ses propres publicités sur les réseaux sociaux, appeler les clients directement ou faire sa propre comptabilité.

Sachez qu'un entrepreneur débutant est multitâche, polyvalent et devrait se former pour développer ses habiletés dans différents domaines. Aujourd'hui, plusieurs organismes offrent de l’accompagnement, et ce, gratuitement : formation sur les aspects légaux, accompagnement d'entrepreneurs, gestion de la comptabilité, les outils technologiques, etc. Il existe aussi de mini formations à moindre coût sur les aspects les plus poussés et qui vous permettront de mieux maitriser les rouages des affaires. C'est à vous de vous renseigner ! Un entrepreneur est un éternel apprenant. Le jour où vous cessez d’apprendre et de vous développer, vous voyez les effets sur votre entreprise.


Défi 2 - La gestion des clients


Il y a plusieurs types de clientèle :

Les clients fidèles : sont facilement satisfaisables, les fans No1 de vos produits ou de vos services. Ils ne demandent que peu pour être fidélisés. Il faut s’assurer d’être à l’écoute et de leur proposer de nouvelles choses qui les font sortir de leur zone de confort.

Les clients rigoureux : ceux qui veulent un service impeccable et n’ont aucune marge pour l’erreur, ce qui est tout à fait normal. Si vous êtes du genre à rendre un service médiocre ou passable, cela ne passera pas avec eux. Comme stratégie, il faut s’assurer de remplir sa part de contrat de façon excellente. Misez également sur la proactivité et la rigueur dans vos suivis avec eux. Ils apprécieront et seront prêts à faire votre publicité et éloge autour d'eux lorsqu’ils sont satisfaits.


Les clients exigeants : ceux-là peuvent être par moment envahissants, ils demandent plus qu’ils ne vous en donnent. Pour un prix, ils veulent que vous leur décrochiez la lune, ils ont des attentes surréalistes. Comme le dit l'adage : « il en faut de tout pour faire un monde ».

Source : Culture Pub

Pour vous en sortir, vous devez être clair dès le départ sur l’offre et les prix, ensuite s’assurer de les ramener à l’ordre lorsqu’il dévie trop du contrat, puisqu’ils sont capables de vous faire construire un château alors que le contrat initial était pour un cabanon. Ce sont des « grugeurs de temps » si on peut ainsi dire. Alors, si votre offre de service est claire, bien expliquée, rédigée noir sur blanc et signée des deux bords, ils sont relativement recadrables. Dans le cas d'un produit, assurez-vous que ces clients reçoivent leur produit à temps, en état et un service après-vente. Bref, aux grands maux, les grands moyens.


Noter néanmoins que ces types de clients ont un bon côté : ils vous aident par leurs critiques et éternelles insatisfactions à vous dépasser, à vous surpasser, à aller sur des terrains que vous n'oserez jamais explorer. Donc, il y a du bon qu'on peut en tirer, mais sachez simplement quand mettre une limite et quoi accepter.

Les clients non satisfaits : cette dernière catégorie a la capacité de ternir l’image de votre entreprise. Quelques commentaires négatifs sur vos médias peuvent suffire pour que vous voyiez l’effet sur votre clientèle. Cela risque même d’affecter votre capacité à aller chercher de nouveaux clients sur un territoire donné. Comme solutions, il est important de redresser rapidement la situation en offrant un service après-vente hors pair, car un client satisfait impacte quelques personnes, mais un client non satisfait en impacte un nombre beaucoup plus grand.


Défi 3 - Le marketing, la gestion des réseaux sociaux et de sa communauté


Sachez que lorsqu'on est entrepreneur, il faudra faire de la publicité, aller sur les réseaux sociaux et Dieu sait combien il y en a de nos jours. Cela représente un vrai défi dans le sens où si vous êtes seul dans votre projet, vous devez diviser votre temps en morceaux pour répondre à toutes « ces obligations ».

Voici ce que je propose à ces entrepreneurs, formez-vous sur le marketing afin de devenir autonome, d'apprendre l'automatisation des médias sociaux, de découvrir les sujets qui intéressent votre communauté. À moins d'être un As déjà dans ce domaine, vous n'y arrivez pas sans être bien rodés et formés. Vous pourriez faire affaire avec nous à DAB Créations, puisque nous nous focalisons sur l'essentiel dont vous aurez besoin. Vous pourriez également suivre des vidéos gratuites sur le Net, des webinaires sur le sujet, mais sachez que la gratuité frôle simplement ce dont vous avez besoin et n'ira pas en profondeur. Cela peut être suffisant pour débuter, mais si vous désirez aller loin, il faudra faire affaire avec les professionnelles comme nous. Plusieurs de nos clients nous ont fait savoir qu'ils ignoraient même qu'ils pouvaient automatiser des actions sur leurs médias sociaux.

Enfin, en ce qui a trait à la gestion de la communauté, c'est un choix de mettre du temps, de nourrir ses fans et « followers » avec du contenu intéressant et captivant. Ainsi, ils ne se sentiront pas comme un groupe d'acheteurs, mais un bien une communauté importante pour vous. Par exemple, offrir un ebook gratuit, des astuces et capsules gratuites, des idées pour résoudre un problème, etc. Bref, il n'y a pas de limite à ce que vous pourriez leur offrir. Ceci faisant, vous les engagez à répondre favorablement à vos offres de services également.

En résumé, voilà trois grands défis auxquels font face les entrepreneurs. Notez que la liste n'est pas exhaustive puisqu'il y a d'autres enjeux comme la fatigue, l'échec, le manque de temps, la peur, les poursuites en justice, la gestion des employés difficiles, le relationnel, etc. Cependant, plus vous persévérez, plus vous acquerrez de l'expérience et plus vous arrivez à sortir votre épingle du jeu. Avec cet article, vous en savez un peu plus sur ce qui vous attend, vous pourriez mieux vous préparer pour affronter les défis que vous rencontrerez dans votre parcours.


Défis réels, mais non insurmontables avec un travail sérieux et des efforts conscients. Bref, vous êtes enfin prêts à jouer le jeu et à certainement gagner si vous mettez les pions aux bons endroits !



Liliane Gnanhoui, DAB Créations













留言


bottom of page